Pourquoi mutualiser l’emploi avec le GEDES 35?

Mutualiser l’emploi, c’est porter haut nos valeurs de solidarité et de respect. C’est trouver une réponse originale et adaptée à son besoin spécifique. C’est penser la réussite de son projet associatif ET le bien-être de son collaborateur·trice. C’est œuvrer ensemble au développement de l’Économie Sociale. L’humain au cœur.
Le GEDES 35 ne sera pas une solution miracle, mais une réponse efficace et éprouvée au déploiement du tissu associatif et à la qualité de l’emploi.

Professionnaliser l’association

L’évolution de l’environnement associatif amène à un besoin toujours plus croissant de professionnalisation. Souvent portée par les bénévoles, la surcharge de travail qu’elle implique peut les amener à un désengagement. Le recours à l’emploi permet de maintenir la motivation des bénévoles tout en réunissant les facteurs clefs de réussite du projet associatif. La mise à disposition de salarié·e·s compétent·e·s et investi·e·s est une solution réelle et efficace.

Embaucher à temps partiel

Les associations, dont les ressources sont parfois bien peu pérennes, vont rechercher à recruter sur un volume souvent éloigné de celui recherché par les candidat·e·s. Ce recrutement et la fidélisation des salarié·e·s peuvent en devenir très difficiles. Le GEDES 35 permet d’agréger les demandes d’associations pour un même poste, afin de proposer un emploi sur-mesure, stimulant et satisfaisant à des salarié·e·s désireux·ses de travailler dans l’économie sociale.

Assurer la qualité de l’emploi

Rejoindre le GEDES 35, c’est aussi lutter contre les emplois précaires. Les salarié·e·s du groupement ne sont pas de passage, car nous mobilisons notre énergie et nos compétences pour leur offrir un emploi de qualité : contrat à durée indéterminée (CDI), valorisation du temps choisi, convention collective avantageuse, lien humain fort… C’est à la jonction des besoins des associations et de ceux des salarié·e·s que se trouvera une mutualisation réussie !

Sécuriser la fonction employeur

Être employeur s’inscrit dans un contexte légal dense, complexe et mouvant. L’association s’engage et doit répondre à un ensemble d’obligations. Difficile parfois de s’y repérer! Mutualiser l’emploi, c’est partager la fonction employeur et s’appuyer sur un spécialiste de l’emploi associatif. Votre association assure la fonction sur les volets fonctionnels et techniques ; le GEDES 35 assure l’organisation administrative et la gestion des Ressources Humaines.


Et en pratique, ça se passe comment ?

Quand on est d’accord sur les principes de solidarité et d’entraide, quand l’emploi partagé est la solution adaptée au besoin de son association… On entre dans le cœur de la mutualisation de l’emploi.

ceci est un texte

ADHÉSION

Toutes les associations qui mutualisent l’emploi via le GEDES 35 en sont adhérentes et ainsi le dirigent. Elles sont co-employeuses des salarié·e·s du groupement, et à ce titre, solidaires du fonctionnement de la structure.

POUR LE GEDES 35

Le GEDES 35 assure la gestion administrative de l’emploi : il est l’employeur unique des salarié·e·s mis·e·s à disposition et assure tous les aspects de la gestion des Ressources Humaines avec les salarié·e·s. Le GEDES 35 assure la gestion de la paie des collaborateurs·trices mis·e·s à disposition, et facture chaque mois le temps de travail aux associations co-employeuses.

CONTRACTUALISATION

L’association signe avec le GEDES 35 une convention-cadre, puis un contrat de mise à disposition d’un salarié·e, pour un poste, un volume horaire et une organisation déterminés ensemble.

POUR L’ASSOCIATION

Le·la salarié·e mis·e à disposition d’une association sera considéré comme en étant salarié·e à part entière. Il fait durablement partie de l’équipe de l’association, et œuvre à la réalisation de son projet au même titre que ses collaborateurs·trices. Les associations mutualisant l’emploi s’assurent que les conditions sont réunies pour permettre aux salarié·e·s de travailler sereinement ; elles sont responsables de la réalisation des tâches comme elles le seraient pour leurs propres salarié·e·s.

Votre curiosité est piquée et vous souhaitez en savoir plus ?

Vous êtes motivé·e par la mutualisation de l’emploi ?